RSS

Cipâte

14 Août

Bonjour les ti-bedons,

Qu’on le nomme cipâte ou cipaille ou six-pâtes, ce plat demeure en fait le même. Il se compose essentiellement de cubes de viandes marinés ou non, disposés en étages et séparés par des couches de
pâte, d’où l’appellation « six-pâtes ».

Le terme cipaille serait un dérivé du plat traditionnel à base de poissons, nommé « sea pie ».

Comme je suis une cuisinière à l’ancienne, je fais vraiment le « six pâtes », donc j’étale mes ingrédients sur plusieurs couches de pâtes.

De nos jours, on le fait à la manière de la « tourtière du Lac » en mettant une pâte au fond et autour du plat, en interposant les ingrédients mais sans les couches de pâtes. On met finalement une
pâte sur le dessus.

Bon appétit!

Cipâte

Ingrédients

Pour la pâte:

500 ml de farine
185 ml de graisse végétale
2 oeufs
2 pincées de sel
250 ml d’eau tiède

Pour la garniture:

750 g de cubes de boeuf à ragoût
750 g de cubes de veau à ragoût
750 g de poulet coupé en cubes
2 oignons hachés
3 branches de céleri coupées en petits cubes
Sel et poivre au goût
Une bonne pincée de cinq-épices
750 ml de pommes de terre coupées en cubes
1 litre de bouillon de poulet

Préparation

1.  Pour  la pâte, mélangez la farine et la graisse végétale jusqu’à une consistance granuleuse. Dans un autre bol, fouettez les oeufs, le sel et l’eau. Ajoutez ce mélange au
précédent et homogénéisez le tout afin d’obtenir une boule de pâte. Enveloppez la pâte dans une pellicule style saran wrap et réfrigérez une heure.

2.  Pendant ce temps, mélangez les trois viandes avec les oignons, le céleri et l’assaisonnement. Divisez la pâte en six parties égales avant de l’étendre. Réservez.

3.  Dans un plat creux conçu pour le  four, déposez un étage de pommes de terre, un étage de viandes et couvrez d’une couche de pâte. Répétez cette opération six  fois. Pour
finir, faites un trou sur le dessus au milieu de la pâte. Remplissez avec le bouillon.

4.  Couvrez et faites cuire au four à 180°C  environ 4 heures. Une heure avant la fin de la cuisson, retirez le couvercle pour que la pâte prenne une belle couleur dorée.

Culinairement vôtre,

Votre Lionne du Nord

 

Partager l’article !
 
Cipâte: Bonjour les ti-bedons,

Qu’on le nomme cipâte ou cipaille ou six-pâtes, ce plat demeure en fait le même. Il se compose essentiellement …

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 14 août 2008 dans Non classé

 

6 réponses à “Cipâte

  1. mom

    15 août 2008 at 202 29

    ça met en appétit bon we

     
  2. Mimisan

    15 août 2008 at 101 50

    Ça, c’est une bonne recete d’hiver pour le régime  de Francis :lol:Par contre,moi, je suis toujours dans la canicule.Mais ça peut donner des idées pour une version allégée.J’aime beaucoup la remarque que tu as ajoutée: on y reconnait à la fois le bon sens et l’humour de notre Lionne.Gros bisous

     
  3. Le Carolo

    14 août 2008 at 012 02

    Encore une très bonne recette. Je viens de finir de manger et tu me redonnes faim…Bonne SoiréeAmitiés & BisesLaurent

     
  4. @nne marie

    14 août 2008 at 202 23

     Coucou ma belle ! ! Ici encore et toujours 41 ! ! J’en ai raz la casquette ! ! !   Bon jeudi et bisous de la terre des pharaons ! !
    @nne marie

     
  5. Louis CHATEL alias Gros Louis

    14 août 2008 at 808 12

    Sympa comme d’hab, mais comme je n’écrivais chez flo, peut être pas au petit déj lol.A cette heure, ce serait plutôt croissants !<ah, la viénoiserie à la fançaise

     
  6. perfecta

    14 août 2008 at 707 14

    J’imagine que ce doit être reconstituant en hiver !

     
 
%d blogueurs aiment cette page :