RSS

Archives du 24 juin 2008

Fête de la St-Jean… son histoire

Bonjour les amis,

Le 24 juin, plusieurs d’entre-nous fêtent la St-Jean. Nous sommes peu à connaître l’origine de cette fête. J’ai fait quelques recherches sur le net et voilà ce que j’ai trouvé.
 
 Déjà du temps des Celtes, le 24 juin était une fête. À cette époque, le soleil, à son apogée, était honoré. Plusieurs traditions ont subsisté bien que cette fête ait été transformée par
l’Église. Actuellement, c’est la naissance de St Jean Baptiste qui a pris cette place.
 
 Mais comment cela a-t-il commencé ?

 – Bien que l’origine de cette fête remonte encore plus loin, on retrouve sa trace du temps des Gaulois et des Celtes qui vivaient au rythme de la nature qu’ils vénéraient. Étant proche
d’elle, ils apprirent à la connaître et s’aperçurent qu’à certains moments, son énergie était plus forte. C’est pourquoi ils choisirent ces dates pour la vénérer. Les feux de la St Jean datent de
ces temps où ils brillaient toute la nuit pour célébrer le soleil, sa lumière et sa chaleur, créatrices de vie.
 
– Au début de l’ère chrétienne l’Église essaya, sans vraiment y réussir, d’interdire ces cultes païens et instaura la fête de St Jean Baptiste ce jour-là.

–  En son souvenir, une coutume est née et se perpétue dans certains pays comme le Mexique. Il s’agit de s’asperger d’eau qui, ce jour là, serait miraculeuse. Autre tradition, celle du partage
du pain en signe de fraternité.

– Dans certains endroits, le sud de la France entre autre, une flamme est transmise d’un village à l’autre pour qu’à la nuit tombée, tous les feux de la St Jean s’embrasent en même temps. Ceci en
gage de paix et d’amour fraternel.

– Voici quelques proverbes de la St Jean : « Les herbes de la Saint Jean gardent leurs vertus tout l’an. » « Avant la Saint Jean, pluie bénite, après la Saint Jean, pluie maudite. »

– Au Québec, le 24 juin 1834, l’éditeur des journaux Ludger Duvernay organisa un repas champêtre pour discuter de l’avenir du peuple québécois. Il fut décidé qu’à cette date serait célébrée la «
fête nationale du Québec » mais il fallut attendre 1925 pour que la législation de Québec instaure un jour férié.

Pour vous, une vidéo d’un immense feu de la St-Jean, à Mouterhouse, Moselle, dans Les Vosges du Nord, tournée en 2007.

Mouterhouse 2007

 

Montage copyright réalisé par Catherine T.

L’embrasement de la réplique du Tahaj mahal lors des Feux de la St Jean à Mouterhouse (57620) le samedi 16 juin 2007. Il y avait de l’orage mais fort heureusement la pluie a cessé peu de
temps avant.

Précision: 3 MOIS POUR FABRIQUER CETTE MERVEILLE ET …………. QUELQUES HEURES POUR QUE TOUT PARTE EN FUMEE ………….mais c’était trop beau et une chaleur d’enfer même à plusieurs
mètres !

Bonne Fête de la St-Jean à tous et à toutes!

Votre Lionne du Nord

 

Partager l’article !
 
Fête de la St-Jean… son histoire: Bonjour les amis,

Le 24 juin, plusieurs d’entre-nous fêtent la St-Jean. Nous sommes peu à connaître l …

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 24 juin 2008 dans Non classé

 

Quatre siècles… à célébrer!

           
  

Bonjour les amis,

Depuis quatre siècles, les Québécois défendent farouchement la langue française. C’est aujourd’hui la fête nationale de tous les Québécois.

Je laisse donc la parole à Madame Chantale Trottier, présidente du Mouvement national des Québécoises et Québécois qui  vous dira mieux que moi, l’importance que prend cette fête en 2008.

Mais avant, une petite vidéo des fêtes de la St-Jean 2007 pour vous montrer notre fierté d’être Québécois et de parler français!

Bonne Fête Québécoises et Québécois!


Cette année, le Québec a rendez-vous avec son histoire. La Fête nationale souligne en 2008 non seulement la fondation de la ville de Québec, mais aussi quatre
siècles de présence francophone en Amérique du Nord.

Depuis les premiers colons venus défricher le Nouveau Monde, grâce à celles et ceux qui les ont suivis, qui ont jeté les bases de nos villes et nos villages et ont su les faire prospérer, en
passant par tous ces gens qui nous représentent aujourd’hui de par le monde, notre culture francophone ne cesse de se développer et de se démarquer !

Au fil de ces années, une nation s’est construite, de toutes pièces, sur un territoire déjà peuplé de multiples nations amérindiennes et, depuis, toutes les régions du Québec se sont
développées. Des valeurs communes nous ont donné toutes les raisons de célébrer notre identité et notre culture. De tout temps, les gens d’ici ont démontré du courage, de la persévérance, de
l’ouverture et surtout, de la solidarité.

De l’ampleur des célébrations nationales sur les plaines d’Abraham à la convivialité des quelques 700 manifestations locales, grâce à l’implication de quelque 20 000 bénévoles et la
coordination des 18 Sociétés régionales membres du MNQ, la Fête nationale réunira les 23 et 24 juin prochain des gens de tout le Québec autour de ce qui nous rassemble : quatre siècles… à
célébrer !

Profitons-en pour lever notre chapeau à ceux et celles qui ont forgé notre façon bien à nous de vivre en français en Amérique du Nord.

Chantale Trottier, présidente
Mouvement national des Québécoises et Québécois
Coordonnateur de la Fête nationale du Québec depuis 1984

Québécoisement vôtre,

Votre Lionne du Nord

           
  

 

Partager l’article !
 
Quatre siècles… à célébrer!:

           
  

Bonjour les amis,

 
11 Commentaires

Publié par le 24 juin 2008 dans Non classé