RSS

Archives Mensuelles: mai 2008

Panino Muffuletta

Bonjour les ti-bedons,

Je partage avec vous une excellente recette de sandwich que j’ai puisé dans la revue : « Cucina etc ».

Le sandwich muffuletta est un pur produit de la fusion entre l’Europe et l’Amérique. Quel excellent mariage! La Nouvelle-Orléans, où il a vu le jour, s’ensorgueillit de le servir depuis plus d’un
siècle grâce au savoir-faire de la communauté italienne.

Pour le réussir à tout coup, on doit se procurer une bonne miche de pain italien à croûte ferme et cassante, de bonnes charcuteries et du fromage de qualité. Ne jamais griller le pain ou réchauffer
la miche, car cet extravagant casse-croûte demande à être dégusté à la température ambiante.

Panino Muffuletta

(Photo et recette: Cucina etc)

Ingrédients

1 miche de pain italien de taille moyenne
30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive
115 g (1/4 lb) de soppressata ou salami de Gênes en fines tranches
150 g (1/3 lb) de mortadelle tranchée
1 paquet de 180 g de fromage provolone tranché
250 ml ((1 tasse) salade jardinière du commerce*, égouttée
50 ml (1/4 tasse) d’olives kalamata, dénoyautées, hachées

* La salade jardinière est une marinade à l’italienne vendue en bocal et composée de chou-fleur, de carottes, de céleri et d’olives vertes.

Préparation

1.  Couper le pain en deux à l’horizontale. Retirer la mie et la réserver pour une autre utilisation.

2.  Badigeonner d’huile l’intérieur de la calotte et y déposer les tranches de viande, puis le fromage.

3.  Répartir la salade jardinière et les olives kalamata dans l’autre moitié du pain.

4.  Refermer le sandwich délicatement et emballer solidement de pellicule plastique. Déposer un poids sur le sandwich (une poêle en fonte, par exemple) et laisser reposer deux heures à la
température ambiante.

5.  Découper en pointes au moment de servir.

Culinairement vôtre,

Votre Lionne du Nord

 

Partager l’article !
 
Panino Muffuletta: Bonjour les ti-bedons,

Je partage avec vous une excellente recette de sandwich que j’ai puisé dans la revue : « Cucina etc ».

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 27 mai 2008 dans Non classé

 

Fudge au chocolat suisse

Bonjour les ti-bedons,

On aurait pu appeler ces petites douceurs marques d’affection, petites attentions ou coquines tentations. Ces mignonnes bouchées-desserts sont autant d’occasions de se faire
plaisir, de surprendre notre douce moitié, de partager avec les collègues ou de féliciter un enfant. Accompagnées d’un mot doux, le bonheur ne sera que plus grand.

Compacts à souhait, ces desserts voyagent aisément. Et avec leur format mini, il ne s’agit que de petites gourmandises innofensives!

Un plaisir dont il ne faut pas se priver.

Bon appétit!

Fudge au chocolat suisse

Ingrédients

60 ml (4 c. à soupe) de lait évaporé ( de type « Carnation »)
125 ml (1/2 tasse) de beurre mou
125 ml (1/2 tasse) de sucre
1 barre de chocolat au lait, aux amandes et au miel de 400 g (de type Tablerone)

Préparation

1.  Dans une casserole, amenez à ébullition le lait évaporé, le beurre et le sucre en remuant constamment. Laissez mijoter cinq minutes à feu moyen.

2.  Retirez du feu et ajoutez le chocolat. Brassez jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu.

3.  Versez la préparation dans un moule carré de 20 cm X 20 cm (8 po X 8 po) muni d’une feuille de papier parchemin.

4. Réfrigérez de deux à trois heures ou jusqu’à ce que le fudge soit ferme. À l’aide d’un couteau mince et bien tranchant, coupez en 16 carrés.

 Mot de La Lionne

Je viens de lire un article que j’ai trouvé très intéressant dans un magazine que je viens de me procurer: « Cucina etc ». Je
vous mets ici le lien vers l’article intégral. Il est bien représentatif de notre culture américaine qui privilégie la rapidité à la dégustation. Personnellement, le temps passé autour de la
table est un moment privilégié pour se retrouver en famille ou entre amis afin de partager et échanger les aventures de la journée!

Alimentation lente

Culinairement vôtre,

Votre Lionne du Nord

 

Partager l’article !
 
Fudge au chocolat suisse: Bonjour les ti-bedons,

On aurait pu appeler ces petites douceurs marques d’affection, petites attentions ou coquines te …

 
7 Commentaires

Publié par le 21 mai 2008 dans Non classé