RSS

Archives Mensuelles: avril 2008

Torsades d’agneau au vinaigre de miel

Bonjour mes chers ti-bedons,

Ceci est mon dernier article avant mon déménagement, je vous propose donc un véritable festin de roi. Un plat originaire des environs de Québec, la vieille capitale.

J’essaierai de passer sur vos blogs avant mon déménagement mais je ne peux rien promettre. Je serai de retour d’ici un mois pour vous régaler de plus belle.

Je quitte la radissonnie pour m’installer à Matagami qui est situé à 600 km au sud de Radisson. C’est toujours sur le territoire de la Baie James mais c’est au tout début de celle-ci. Déjà, le
climat y est plus favorable, il y a tous les arbres communs à mon Abitibi natal et en plus, il y a des fleurs… ce qu’il n’y a pas ici. Fini l’isolement, il y a des lignes de transports pour
toutes les directions.

Régalez-vous donc et à très bientôt! J’en profite pour vous remercier de votre assiduité et je vous fait une très grosse bise sur les deux joues! Vous me manquerez beaucoup!

Bon appétit!

Torsades d’agneau au vinaigre de miel

Ingrédients

4 longes d’agneau
15 ml (1 c. à soupe) de beurre
30 ml (2 c. à soupe) de vin blanc
5 ml (1 c. à thé) de miel de trèfle
180 ml (3/4 tasse) sauce demi-glace (du commerce) ou de fond de gibier

Préparation

1.  Préchauffer le four à 150°C (300°F).
2.  Trancher partiellement chque longe d’agneau en 3 lanières, de haut en bas, jusqu’à 1 cm (1/2 po) de la base.
3.  Tresser les 3 lanières obtenues et en fixer l’extrémité à l’aide d’un cure-dents.
4.  Faire fondre le beurre dans un poêlon et y saisir la viande des deux côtés.
5.  Cuire environ 10 minutes, au four, de sorte que la viande deneure rosée. Réserver au chaud.
6.  Déglacer le poêlon avec le vinaigre de miel et le vin blanc. Laisser réduire de moitié.
7.  Ajouter le miel et la demi-glace. Laisser mijoter quelques minutes.
8.  Napper les torsades d’agneau de sauce.

Le mot de La Lionne

Pour fabriquer son vinaigre maison, il suffit de verser dans un vinaigrier du vin blanc ou rouge de bonne qualité, et de poser délicatement à la surface une petite quantité de « mère de
vinaigre » (liquide gluant qui se dépose dans le fond des bouteilles de vinaigre maison). Il faut ensuite boucher le récipient avec une étamine (coton à fromage) et le laisser à la température
ambiante pendant un mois et demi.

Culinairement vôtre,

Votre Lionne du Nord

 

Partager l’article !
 
Torsades d’agneau au vinaigre de miel: Bonjour mes chers ti-bedons,

Ceci est mon dernier article avant mon déménagement, je vous propose donc u …

Publicités
 
24 Commentaires

Publié par le 27 avril 2008 dans Non classé

 

Queue de boeuf Bourguignonne

Bonjour chers ti-bedons,

Aujourd’hui j’ai décidé de me gâter. Miam… une queue de boeuf, quoi de meilleur. Bien sûr, ceux qui ne connaissent pas seront moins tentés… tant pis, ça en fait plus pour moi. La queue de
boeuf… c’est excellent… aussi bon que l’osso bucco à mon avis.

Allez… faut y goûter, je vous jure… vous allez apprécier… foi de Lionne!

Bon appétit!

Queue de boeuf Bourguignonne

Ingrédients


1 queue de boeuf moyenne
Assaisonnement au goût
2 c. à table de fécule de maïs
3 c. à table d’huile de maïs
2 1/2 tasses de bouillon de boeuf ou cubes de bouillon instantané dans de l’eau
2/3 de tasse de vin rouge de bourgogne
1 oignon
4 clous de girofle
1/2 livre de carottes
2 à 3 branches de céleri
1 gousse d’ail
bouquet garni
1/4 de livre de champignons
1 poireau
3 c. à table de fécule de maïs
eau
Branche de persil

Préparation

1.  Chauffer le four à 350°F.
2.  Enlever l’excès de gras de la viande et couper en morceaux.
3.  Rouler dans la fécule de maïs assaisonnée.
4.  Faire dorer dans l’huile de maïs.
5.  Retirer les morceaux de viande du poêlon. Y verser le bouillon et le vin graduellement.
6.  Amener à ébullition jusqu’à ce que la sauce soit épaisse. Bien tourner.
7.  Ajouter l’oignon piqué des clous de girofle, les carottes en tranches épaisses, le céleri haché, la gousse d’ail hachée, la queue de boeuf et le bouquet garni.
8.  Laisser mijoter à feu doux pendant 1 3/4 heure.
9.  Ajouter les champignons coupés en deux s’ils sont gros et le poireau haché.
10.  Cuire pendant 30 minutes et ajouter le reste de la fécule de maïs diluée dans un peu moins de 1/4 de tasse d’eau.
11.  Cuire pendant 15 minutes.

Service: Servir chaud avec des pommes de terre et des légumes verts. Saupoudrer de persil.

Variante:  Utiliser plus de vin et diminuer la quantité de bouillon.

Culinairement vôtre,

Votre Lionne du Nord

 

Partager l’article !
 
Queue de boeuf Bourguignonne: Bonjour chers ti-bedons,

Aujourd’hui j’ai décidé de me gâter. Miam… une queue de boeuf, quoi de meilleur. Bien …

 
16 Commentaires

Publié par le 23 avril 2008 dans Non classé