RSS

Archives Mensuelles: février 2008

Côtelettes d’agneau, gremolata au basilic

Bonjour chers ti-bedons,

L’agneau est toujours délicieux,  alors pourquoi s’en passer?

Aujourd’hui, une petite recette toute simple qui saura rassasier tous les ti-bedons qui passeront sur mon blog, en particulier après une belle randonnée?

Allez, on passe à table!

Bon appétit!

Côtelettes d’agneau, gremolata au basilic

Ingrédients

Côtelettes

1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive
1 c. à soupe (15 ml) de beurre
8 à 12 côtelettes d’agneau
Sel et poivre

Gremolata au basilic

3 c. à soupe (45 ml) de zeste de citron
2 gousses d’ail, hachées
1/4 tasse (60 ml) de basilic frais, haché
2 c. à soupe (30 ml) de persil frais, haché
Sel et poivre frais moulu

Préparation

1.  Dans une grande poêle, faire chauffer l’huile et y faire fondre le beurre.

2.  Cuire les côtelettes d’agneau de 3 à 5 minutes de chaque côté, selon l’épaisseur et le degré de cuisson désiré. Saler et poivrer.

3. Entre-temps, mélanger tous les ingrédients de la gremolata.

4. Disposer les côtelettes d’agneau dans un plateau de service ou des assiettes et parsemer de gremolata. Servir avec du riz et une salade de tomates.

Mot de La Lionne

Saviez-vous que l’agneau doit toujours être servi dans des assiettes chaudes ou dans un plat de service chaud pour éviter que son gras ne fige?

Culinairement vôtre,

Votre Lionne du Nord

 

Partager l’article !
 
Côtelettes d’agneau, gremolata au basilic: Bonjour chers ti-bedons,

L’agneau est toujours délicieux,  alors pourquoi s’en passer?

Auj …

Publicités
 
21 Commentaires

Publié par le 25 février 2008 dans Non classé

 

Merci Marithé!

Bonjour les amis,

Quelle surprise aujourd’hui en allant à la poste. Un  colis en provenance d’Europe m’y attendait.  Je m’empresse de donner le petit carton à la dame qui me remet gentiment le précieux
colis. Tout de suite,  je regarde l’adresse de provenance et je  reconnais les pattes de mouches de ma chère tite-soeur Marithé.

Quel bonheur, quelle chaleur envahit mon coeur de Lionne malgré le froid de l’hiver.  Je cours presque jusqu’à la maison, tant j’ai hâte de voir ce qu’il y a à l’intérieur.

Notre chère tite-soeur est une remarquable tricoteuse. Elle a fait deux beaux foulards pour me protéger du froid. Quelle générosité dans ce coeur sur deux pattes. Voyez par vous-mêmes comme elle
est habile!

 

En plus des deux beaux foulards, Marithé a également ajouté des herbes de son jardin. J’aurai ainsi l’impression de cuisiner en sa compagnie… miam, du romarin et du laurier… je vais essayer
de faire prendre une tige de romarin dans du terreau… on ne sait jamais!


Merci et mille fois merci ma chère amie pour tout ce que tu fais pour moi. Je t’aime du fond du coeur.

Soeurettement tienne,

Ta Lionne du Nord toute émue par ce beau cadeau reçu

 

Partager l’article !
 
Merci Marithé!: Bonjour les amis,

Quelle surprise aujourd’hui en allant à la poste. Un  colis en provenance d’Europe m’y attendait.&nbs …

 
34 Commentaires

Publié par le 19 février 2008 dans Non classé